top of page

Le grand ménage : un acte symbolique

Dernière mise à jour : 22 sept. 2023

Actez votre métamorphose |

plumeau gant ménage nettoyage miroir

Démarche concrète à réaliser lors des saisons de transition que sont le printemps et l'automne, le grand ménage - qui est avant tout un puissant acte symbolique - convient parfaitement aux moments précédant toutes métamorphoses.


Pratique pouvant être abordée de manière très cartésienne autant qu'holistique, son objectif vise à vous délester de ce qui ne vous convient plus, qui n'est plus en adéquation avec vos aspirations et à vous ré-aligner avec la personne que vous incarnez aujourd'hui en apportant un grand coup de frais à votre vie.


Afin de vous alléger de quelques boulets et faire place nette pour permettre la croissance de nouveaux projets, voici des suggestions de sphères à "dépoussiérer" :

Lettres manuscrites

Laisser aller les souvenirs

Trier, c'est vous débarrasser de l'ancien de sorte à ce que la nouveauté puisse s'installer.

Pour autant que cela soit fait en conscience, oublier n'est pas une tentative de fuite ou une solution de facilité, au contraire !


"Oublier, c'est un effort actif et non une pratique passive. C'est refuser de tourner et retourner certains matériaux, de les faire remonter à la surface, de laisser des pensées, des images, des émotions répétitives nous travailler. Oublier consciemment signifie cesser volontairement de se laisser obséder, aller de l'avant sans se retourner, s'insérer dans un paysage nouveau, se faire une vie nouvelle, des expériences nouvelles sans plus penser aux anciennes. Ce genre d'oubli n'efface pas la mémoire, il met au repos l'émotion qui entoure le souvenir" (Estés & Girod, 2001).

Afin de faire germer vos nouvelles idées et relations, faites-vous le cadeau de ne plus ruminer en vous accrochant à un passé qui freine votre évolution.


💡+ Faites le tri dans vos photos, dans vos vieilles lettres, dans vos tristes archives.

Cookies aux pépites de chocolat

Se séparer des voleurs de temps

Les voleurs de temps, c'est l'appellation poétique du vampirisme énergétique.


Concrètement, il s'agit de tous les liens d'attachement maintenus - consciemment ou inconsciemment - par politesse, par dépit, par égo ou par ignorance sans qu'ils soient source d'un réel échange. Aussi longtemps qu'ils ne sont pas coupés, ils grignotent insidieusement votre énergie au niveau subtil, comme le fait une batterie qui consomme depuis son état de veille.

Quand ces "ligoteurs" sortent de leur état de latence et refont surface, ils génèrent irritation, désillusion, mélancolie ou autres émotions dites négatives. Il en résulte des interactions non constructives. Vous méritez l'inverse, libérez-vous !

Comment donc couper ces liens ? La technique des petits bonhommes allumettes de Jacques Martel est une excellente alternative. Elle s'applique autant aux liens entretenus avec des personnes qu'avec des situations.


💡+ Épurez vos boîtes mails, videz le cache de votre mobile, effacez vos cookies de navigation, supprimez les contacts obsolètes de votre carnet d'adresse.


Important : épurez en conscience et avec gratitude ; ce sont des gestes apparemment anodins mais leurs répercussions sont bien tangibles.





lit dans chambre à décoration minimaliste

Se rassasier du vide

En Physique Quantique, c'est bien connu : le vide est plein. Ainsi donc, plus on amasse, moins bien on goûte à ce qui est essentiel.


Ceci dit, nul besoin de devenir ascétique ! Les possessions matérielles sont nécessaires, voire essentielles pour certaines. Qui vit en harmonie avec les objets est à priori doté d'un chakra de base bien équilibré. Comme pour tout, il s'agit d'en choisir qui font sens pour vous. C'est pourquoi, il arrive un moment où vous séparer de certains biens sera naturel et aligné à votre métamorphose.

Faire correspondre vos possessions avec qui vous êtes, c'est vous accepter pleinement et vivre dans le moment présent. Questionnez la fonction de vos objets : vous sont-ils utiles, participent-ils à vous faire éprouver de la joie ou servent-ils à combler un manque ?


💡 + Au revoir garde-robe qui n'est plus à votre taille, bye bye votre exemplaire d'"apprendre le Coréen - Pour les Nuls" jamais ouvert.



 


Bon grand ménage et bon renouveau !




📚 Estés, C. P., & Girod, M.-F. (2001). Femmes qui courent avec les loups : Histoires et mythes de l’archétype de la femme sauvage. Librairie générale française.


Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page