gsgy6r5alz258jl0ecz426pkwwmpwp
 

Confiance en Soi, estime de Soi

Dernière mise à jour : 1 sept. 2021

Même combat ? |

De nombreux éléments différencient les notions de confiance en Soi et d'estime de Soi. Cela dit, elles se rejoignent sur un même point : elles sont communes et affectent tous les êtres humains.


Comme bien d'autres concepts, nous en faisons l'expérience de manière non-dichotomique... ça n'est ni tout blanc ni tout noir. Confiance & Estime sont présentes chez chacun de nous à des degrés variables (personne n'a soit 0% ou 100% confiance en Soi). Leurs degrés varient selon nos histoires de vie et les expériences auxquelles nous sommes confrontés. Good news : on peut donc les influencer et il n'est jamais trop tard pour les renforcer positivement !


CQFD : le fait qu'on puisse les développer en font des thèmes fréquemment abordés en développement personnel. Et pour cause, la confiance en Soi et l'estime de Soi sont des notions fondamentales et essentielles car elles impactent notre sentiment général de bien-être et de bonheur ainsi que notre croyance que la vie vaut la peine d'être vécue.


D'importants bouleversements de vie ou des difficultés récurrentes peuvent nous amener à nous intéresser étroitement à ce sujet car c'est dans l'adversité que se révèle notre niveau de confiance et d'estime de Soi. En principe, plus ce dernier est haut et stable, mieux nous sommes armés pour faire face et résoudre nos problèmes. Inversement, plus notre niveau de confiance et d'estime est faible et vacillant, plus nous aurons besoin de le renforcer ainsi que de soutien extérieur pour venir à bout du tumulte.


Sommaire

  1. L'estime de Soi

  2. La confiance en Soi

  3. Comment les renforcer ?



1) L'estime de Soi

gif

Cette notion est fondamentale en le sens qu'elle touche à nos fondations, à notre identité. C'est en quelque sorte un "savoir-être".


Elle fait référence à notre sentiment de valeur personnelle (se sentir digne d'être accepté et aimé). Sa source est relationnelle.


Dès notre plus jeune âge, elle se construit en fonction des marques et des messages d'amour et d'attention que nous recevons de nos parents ou des personnes qui nous élèvent.


Si nous avons l'habitude de percevoir des messages positifs et réguliers, nous développons naturellement une estime haute et stable. Nous sommes convaincus que nous sommes dignes d'être aimés tels que nous sommes. Nous n'avons rien à prouver.


Si nous grandissons dans un environnement hostile ou si les marques d'affection en sont absentes, nous aurons tendance à douter de notre valeur personnelle. Il n'est pas rare que nous développions alors une ligne de conduite qui cherche à prouver que nous sommes dignes d'être aimés et que nous cherchions sans cesse à être rassurés sur notre valeur personnelle.


L'ennemi n°1 du développement de l'estime de Soi est le rejet. Ainsi, toutes les expériences réelles ou ressenties comme un rejet affectent notre niveau d'estime personnelle. Si nous en avons fait l'expérience dans l'enfance et que le scénario perdure, les situations de compétition dans lesquelles la comparaison sociale et le jugement entrent en jeu peuvent devenir anxiogènes. En effet, elles ravivent la peur de ne pas être reconnu, accepté et aimé des autres. C'est une peur viscérale et reptilienne, commune à tous les êtres vivants, qui est liée à notre besoin primaire de sécurité.


À l'âge adulte, l'ennemi de l'estime de Soi devient la fausse croyance entretenue que nous sommes indignes d'être aimés et acceptés tels que nous sommes.



1) La confiance en soi

gif

Cette notion a trait à notre pouvoir personnel. C'est en quelque sorte un "savoir-faire".


Elle fait référence à notre potentiel d'action (se sentir capable de). Elle prend sa source dans nos différentes réussites.


Elle se construit en fonction des encouragements que nous recevons à "expérimenter". Bien entendu, lorsque l'on parle de réussite, on pense communément à des objectifs atteints. La confiance en Soi se réfère plutôt à notre capacité d'entreprendre, et !, en cas d'échec, à notre capacité à nous relever, tirer les leçons de l'expérience et persévérer.


En matière de confiance en Soi, soyez comme un bébé ! Lorsqu'il apprend à faire ses premiers pas, il ne lui vient jamais à l'esprit d'abandonner la première fois qu'il retombe sur ses fesses. Ni la seconde, ni jamais !


L'ennemi n°1 du développement de la confiance en Soi est la sur-protection. L'enfer est pavé de bonnes intentions dit-on. A trop vouloir préserver et protéger ceux que nous aimons des mauvaises expériences et de la douleur, nous les empêchons de développer une compétence nécessaire à la vie : la résilience. Plus on expérimente les déconvenues et les échecs, plus ils se transforment en de simples formalités, dont on finira par tirer une sagesse. N'est-ce pas d'ailleurs dans l'épreuve que l'on apprend le mieux à se connaître ?


À l'âge adulte, l'ennemi n°1 de la confiance en Soi se transforme en mécanisme d'évitement. Privés de la certitude acquise que l'on peut se relever de ses gamelles, on n'ose même plus y aller.



3) Comment les renforcer ?

gif

Identifier et accepter que notre confiance et notre estime sont en souffrance signent l'ouverture du bal. Si c'est votre cas, bravo ! car il faut du courage pour se remettre en question et vouloir changer.


Si les sources de la confiance en Soi et l'estime de Soi sont différentes, leur ennemi est commun : la peur. En ce sens, même combat ! Pour les renforcer, il s'agit donc de renverser la tendance.


Estime de Soi

Pour minimiser la peur du rejet, il s'agit d'augmenter l'amour et l'acceptation de Soi. Voici des pistes à explorer :

  • Vous êtes unique : arrêtez de vous comparer aux autres. Prenez du recul sur ce que les médias, les réseaux sociaux et les magazines vous montrent.

  • Pratiquez l'EFT : une technique de libération émotionnelle pour vous aimer et vous accepter tels que vous êtes.

  • Priorisez-vous et faites le tri : entourez-vous de personnes qui vous aiment et vous acceptent également tels que vous êtes. Il y en a et il y en aura toujours !


Confiance en Soi

Pour minimiser la peur de l'échec, pas de miracle : il faut s'y frotter ! Détendez-vous, vous survivrez. Voici des pistes à explorer :

  • Affirmez-vous : commencez par des situations sans enjeu personnel. Osez dire à cette dame dans le bus que le bruit qu'elle fait en mastiquant la bouche ouverte vous dérange ! Au pire, elle vous envoie paître, et ma foi tant pis. Au mieux, elle cesse et tant mieux. Dans tous les cas, vous aurez oeuvré en votre faveur et aurez fait entendre votre voix. Le top du top, c'est de parvenir à l'affirmation de Soi façon CNV (communication non-violente). Je vous invite à vous y intéresser et à vous y former et ainsi parvenir à vous affirmer et formuler vos demandes de manière non-agressive.

  • Fixez-vous des challenges : relevez vos propres défis pour vous entraîner. Cela vous apprendra à passer à l'action.

  • Aimez faire des erreurs : à moins d'être chirurgien cardiaque, vos erreurs n'engendrent pas mort d'homme ! Parfois même, elles donnent naissance à de formidables inventions comme les Sugus, les post-it, le teflon, les rayons-X, etc. Osez vous tromper, et kiffez !

  • Demandez de l'aide : parfois lorsque nous sommes malmenés de tous les côtés (sphère privée, professionnelle, etc.) en même temps, s'en est trop et nous n'arrivons plus à faire la part des choses. S'adresser à un professionnel est nécessaire. Il vous apporte un regard extérieur et bienveillant et met à votre disposition son expertise. En matière de confiance en Soi, il vous aide à définir un objectif et identifie avec vous quelles sont vos meilleures forces pour l'atteindre. Ma recommandation (testée et approuvée !) : Pirate Tchak-Tchak méthode Cap sur la Confiance® (destiné aux enfants ainsi qu'aux adultes).


 

Les must read pour aller plus loin :

André, C. (2009). Imparfaits, libres et heureux. Pratiques de l'estime de soi. Odile Jacob Poches.

D'Ansembourg, T. (2020). Cessez d'être gentils, soyez vrai ! Être avec les autres en restant soi-même. Les Editions de l'Homme.

0 commentaire

Posts récents

Voir tout