top of page

La lymphe

Dernière mise à jour : 22 sept. 2023

mystérieuse, insaisissable et essentielle |


tuyauterie

La lymphe - du latin [lympha] pour eau pure, eau de source - était déjà considérée comme le "sang blanc" par les Grecs. J'avoue que nulle autre introduction ne me paraît plus explicite !


Dans cet article, il sera en effet question de système circulatoire lymphatique (apparenté au système circulatoire sanguin), de purification de l'organisme - puisque que c'est un des rôles majeurs de la lymphe... mais pas que car la lymphe a bien d'autres secrets à révéler !


[N.B. : Dans ce texte, le genre masculin est utilisé comme générique dans le seul but d’alléger le texte.]



Sommaire



— 1 —

La lymphe : appréhender sa nature énigmatique


Quand j'ai commencé à l'étudier, j'avoue qu'il m'a fallu un moment avant de bien saisir la nature de la lymphe. De prime abord, elle est en effet mystérieuse et insaisissable, comme l'eau dont elle tire sans hasard son étymologie et les caractéristiques qui s'apparente au yin[1] par ailleurs.


Le voyage de la lymphe prend naissance au sein de nos tissus, dans le liquide interstitiel. Née du filtrat de plasma s'échappant des vaisseaux sanguins (phénomène dit de transsudation), elle s'appelle "lymphe interstitielle" lorsqu'elle y baigne nos cellules ; quand elle poursuit ensuite son chemin en entrant dans le système lymphatique par les capillaires pour y être filtrée, elle prend le nom de "lymphe canalisée" ; elle redevient à nouveau "plasma" en retournant au sang veineux à la fin de son parcours, propre et stérile. On pourrait dire que son appellation varie en fonction de sa géolocalisation dans notre corps. Car, en effet, vous pourrez encore la trouverez sous une dénomination différente lorsqu'on se réfère à celle qui se trouve dans notre intestin : le "chyle".



Vous l'aurez compris : lymphe et plasma, même combat !, donc majoritairement même composition. Sans grande surprise, à 90% il s'agit bien évidement d'eau ! Son aspect revêt celui d'un liquide un peu visqueux translucide (celui que l'on a tous déjà vu apparaître à la surface de la peau lorsque l'on s'égratigne) jusqu'au blanc laiteux caractéristique du chyle, qui doit sa couleur à sa teneur plus élevée en lipides (de part sa fonction de transporteur des graisses).


Outre de lipides, le reste de la lymphe se compose de divers éléments essentiels à notre survie (glucides, protéines, hormones, globules blancs, macrophages) ainsi que d'éléments qui doivent être éliminés pour maintenir notre survie (virus, bactéries, poussières, métaux, allergènes, déchets cellulaires, etc.).



— 2 —

Où circule la lymphe ?


schéma du réseau lymphatique

Le système circulatoire lymphatique nous parcourt de la tête aux pieds. La lymphe y circule dans de nombreux vaisseaux superficiels (longeant majoritairement les veines) et profonds (longeant les artères) - des plus fins, les capillaires aux plus robustes, les canaux.


A ce jour, on dénombre peu d'endroits exempts de vaisseaux lymphatiques : le système nerveux central, la rate et la moelle osseuse. Cela dit, la recherche ne cessant de progresser, de récentes découvertes ont révélées la présence de vaisseaux lymphatiques au niveau de la dure mère [2]! Ainsi, la lymphe n'en finit pas de nous surprendre. Il faut bien comprendre qu'il n'a été possible d'étudier avec précision l'étendue de son réseau que tardivement avec des techniques comme la lymphoscintigraphie et récemment la lympho-fluoroscopie [3]. Incolore et siégeant au sein de vaisseaux pouvant être aussi fins que des fils de soie, il faut dire que la lymphe sait rester discrète.


En quittant le liquide interstitiel pour s'engouffrer dans le circuit lymphatique, la lymphe entreprend un lent périple de filtration qui va la conduire de la périphérie - en début de voyage - jusqu'au centre, le coeur étant sa destination finale. Elle va donc emprunter un vaste et complexe réseau, parsemé des divers organes lymphoïdes, dont les fameux ganglions lymphatiques qu'elle traverse.


Ainsi, la lymphe circule selon un tempo qui lui est propre et dans des directions bien spécifiques. Des perturbations ou un arrêt physiologiques de sa circulation occasionnent, comme vous vous en doutez, des dommages. Dans un premier temps, il en résulte des œdèmes, qui se manifestent sous la forme de gonflements des tissus de diverses gravités (la rétention d'eau dans les jambes en est un exemple ; l'œdème de Quincke provoqué par l'ingestion d'aliments allergènes en est un autre).

Traités, les œdèmes se résorbent et la circulation lymphatique reprend son cours normal. Non traités, certains peuvent s'aggraver et conduire à la formation d'un lymphœdème [4], qui est une maladie.



— 3 —

À quoi sert la circulation lymphatique ?


Comme évoqué ci-dessus, elle endosse un rôle fondamental de transport. Avec sa charge hydrique importante, elle véhicule l'eau en juste quantité dans notre corps ainsi que des substances nutritives essentielles au fonctionnement de nos cellules (lipides, glucides, protéines) veillant ainsi au bon métabolisme de notre organisme et participant à sa régénération.


Une mission importante que lui confère son rôle de transporteur est celle de gestion des déchets. Elle véhicule toutes sortes de débris et toxines issus du fonctionnement propre de notre corps ainsi qu'en provenance de l'extérieur (résidus acides alimentaires, résidus médicamenteux, drogues, pollutions, etc.) en direction des ganglions pour leur destruction et à destination des organes émonctoires du corps pour leur évacuation définitive. La circulation lymphatique est ainsi en charge de notre purification.


Et last but not least, le système lymphatique est à l'origine de notre immunité. Autant dire que ce rôle est vital ! En effet, il produit, multiplie et achemine les cellules immunitaires. Une bonne circulation lymphatique est donc gage d'un système immunitaire fort assurant la protection de notre organisme face aux attaques d'agents pathogènes.



— 4 —

Comment améliorer sa circulation lymphatique ?


Le système lymphatique est un système ouvert ne disposant pas de pompe centrale, à contrario du système sanguin qui est un circuit fermé pompé par le coeur. Le système lymphatique dispose certes d'un péristaltisme propre assuré par le système nerveux autonome, mais il est lent ! Et bien que les vaisseaux lymphatiques soient présents quasiment partout dans le corps, ils ne sont pas tous innervés ni ne disposent d'une musculature. Aussi, c'est un système qui a besoin de soutien et qui va se "calquer" et exploiter tout ce qui se contracte-décontracte à ses côtés pour l'aider dans sa course.

La notion clé à garder en tête est la suivante : les mouvements de toutes natures vont aider la lymphe dans sa progression, ainsi favorisée par

  • l'activité physique quotidienne - contractions articulaires et musculaires

  • la respiration - contractions musculaires du diaphragme

  • le péristaltisme intestinal - contractions musculaires du tube digestif

  • la pulsation des artères avoisinantes

Pratiquer une activité physique régulière, bien respirer, veiller à une alimentation saine, une hydratation suffisante et une bonne santé cardio-vasculaire [faites le test en ligne] sont de mise.


Des séances régulières de drainage lymphatique manuel sont en outre fortement recommandées.


 
Références

[1] associé à la Lune, polarité réceptrice, accueil, intériorisation, intuition, inspiration, ressenti, émotion, compassion, vide, froid, hémisphère cérébral droit, côté gauche du corps.

 
Pour aller plus loin

+ d'informations en relation avec les complications, désordres et dysfonctionnements possibles du système lymphatique :

[3] Pathologies vasculaires lymphatiques : apport de la lympho-fluoroscopie. Lire l'article de la Revue Médicale Suisse

Rev-Med-Suisse_2015_11 362-5
.pdf
Télécharger PDF • 624KB
 
Bibliographie

📖 Tortora, G. J., & Derrickson, B. (2022). Anatomie et physiologie humaines (R. Bain & F. Pariaud, Trad.; 6th edition). DE BOECK SUP.

📖 Wittlinger, H., Wittlinger, D., Wittlinger, A., & Wittlinger, M. (2019). Dr. Vodder’s Manual Lymph Drainage : A Practical Guide (R. Gutberlet, Trad.; 2nd edition). Thieme.


Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page