gsgy6r5alz258jl0ecz426pkwwmpwp
 

Le Sucre, un tueur silencieux ?

génocide alimentaire |


sucre creme doughnut lait bonbons

Ce n'est pas pour lui donner une importance outre mesure que je l'écris dans cet article avec une majuscule, mais pour indiquer que je fais référence à lui sous toutes ses formes (les sucres, les glucides).


Associé au plaisir et au réconfort, on pourrait penser que le Sucre nous veut du bien. En juste quantité, c'est du moins le cas. Cela dit, une consommation de Sucre en juste quantité relève du défi au vu de ce que nous propose l'industrie agro-alimentaire depuis une trentaine d'années !


Enfant des années '80, j'ai vécu la révolution des produits light. Le gras est devenu la cible de tous les maux et remplacé par du Sucre - moins cher et soit-disant meilleur pour notre santé -, garantissant un semblant de goût dans une alimentation de plus en plus transformée. Bonjour Tricatel ![1]


Avec le recul, le constat est - si j'ose - ... glaçant.


[N.B. : Dans ce texte, le genre masculin est utilisé comme générique dans le seul but d’alléger le texte.]



Sommaire

  1. Pourquoi consommer du Sucre ?

  2. Le pancréas

  3. Le diabète

  4. Dépistage

  5. Prévention

  6. Réduire le Sucre | témoignage



— 1 —

Pourquoi consommer du Sucre ?


Notre organisme a besoin de Sucre pour fonctionner. Lorsque nous l'ingérons, il est transporté par l'insuline produite par notre pancréas pour être transformé en une énergie qui alimentera nos muscles ou encore notre cerveau... autant dire qu'un bon apport en glucose nous est vital !


Cependant, il arrive que la transformation n'arrive plus à se faire car le pancréas peine à produire suffisamment d'insuline. L'excès de Sucre qui n'a pu être converti en énergie reste alors dans le sang et s'amoncèle. Bien évidemment à long terme, ce surplus de Sucre dans le sang a des conséquences dommageables, dont notamment la survenue du diabète (type 2).


De plus, un excès de sucre dans l'organisme aura globalement un effet acidifiant. Il favorise les terrains propices au développement de maladies chroniques et inflammatoires (rhumatismes, candidoses, etc).


Consommer du Sucre est donc nécessaire, en juste quantité salutaire.




— 2 —

Le pancréas


Rattaché aux systèmes digestif et endocrinien, le pancréas figure parmi nos plus grandes glandes. Sa fonction est mixte :

  • exocrine (direction dehors, qui sécrète des enzymes digestives)

  • endocrine (direction dedans, qui déverse des hormones dans le sang)

Au niveau endocrinien, le pancréas s'occupe de la régulation de la glycémie (taux de sucre dans le sang). Pour se faire, il produit ainsi l'insuline, ainsi que son antagoniste : le glucagon. Alors que l'insuline est secrétée lorsque le taux de sucre dans le sang augmente (par exemple à la suite d'un repas), le glucagon est quant à lui libéré lorsque la glycémie est trop basse. Chez un individu en bonne santé, les deux hormones parviennent à travailler de concert afin d'éviter l'hyperglycémie (trop de sucre) ou l'hypoglycémie (pas assez de sucre).




— 3 —

Le diabète


Sans compter le diabète gestationnel (de grossesse), il existe deux types de diabète : le type 1 (auto-immun) et le type 2. Celui auquel je me suis intéressée pour cet article est le type 2 car il est en lien avec notre mode de vie et de consommation et peut être prévenu.


en images → Qu'est-ce que le diabète de type 2? | Diabète Québec ⤵️


Auparavant, il était communément appelé le diabète de la personne âgée. Mais ça, c'était avant ! Depuis l'explosion du taux d'obésité mondiale, il est maintenant diagnostiqué chez les enfants également, le surpoids étant un facteur de risque.



En effet, hormis certaines pré-dispositions génétiques, le vieillissement naturel et le manque d'activité physique, l'épuisement du pancréas peut survenir prématurément dans ce type de diabète entraîné par une alimentation déséquilibrée (excès de Sucre, mauvaises graisses, alcool, junk food, etc) consommée sur le long terme.




— 4 —

Dépistage


Le diabète (type 2) est une maladie qui reste parfois longtemps silencieuse. Les complications qu'elle entraîne peuvent être lourdes : cécité, amputation, infections dentaires, troubles de la fonction érectile, risques cardio-vasculaires, atteinte rénale, - et dans le pire des cas - décès. Aussi, un dépistage précoce et régulier est fortement recommandé car le développement de la maladie peut être évité.


En Suisse, vous pouvez naturellement vous adresser à votre médecin traitant pour réaliser l'examen. Une variante existe également pour les personnes qui n'ont pas de médecin traitant et/ou qui ont une franchise élevée : le DiabetoTest, pratiqué en pharmacie sur rendez-vous.


Testé pour vous !

J'ai commencé mes dépistages préventifs en 2021. En sus du DiabetoTest, j'ai également effectué le CardioTest®, aussi je vous parle ici des deux et je vous recommande de faire les deux.


Ils s'adressent, selon moi, à tout le monde. En effet, le dérèglement du taux de sucre et de graisse dans le sang peut se faire silencieusement et insidieusement.


Certains facteurs exhortent cependant au dépistage : l'âge (dès 40-45 ans), la sédentarisation, la consommation régulière d'une alimentation riche et transformée, la prise régulière de médicaments, les antécédents familiaux connus, le surpoids/l'obésité.


Rendez-vous service, faites-vous dépister

liste de dépistage en pharmacie



— 5 —

Prévention


"Mieux vaut prévenir que guérir" dit l'adage. Excellente nouvelle, dans le cas présent : c'est possible ! Comment ?


En agissant sur l'alimentation

Sans surprise, intéressez-vous à ce que vous consommez ! Réduire le Sucre n'est de prime abord pas une mince affaire car il est ... partout (ou presque !).


Faites l'état des lieux de votre consommation de Sucre : "farineux (pain, pâtes, riz, maïs, céréales, pomme de terre, petit pois, lentilles), fruits et jus de fruits, lait, yogourts, sucreries (bonbon, chocolat, biscuit, pâtisserie, miel, confiture, limonade" [2] en font partie, sans parler de l'alcool et des sucres dits cachés.


A titre indicatif, vous trouverez ci-après une liste non-exhaustive d'aliments classés par indices glycémiques [3].

indices-glycemiques
.pdf
Download PDF • 20KB

En privilégiant les aliments à indices glycémiques faibles, vous évitez les pics et votre équilibre glycémique est ainsi plus facilement maintenu.


En matière d'alimentation, la Roll's Royce du conseil émanera de votre nutritionniste et/ou naturopathe qui saura vous établir un programme sur mesure, en prenant en considération les combinaisons d'aliments salutaires à votre métabolisme.


En agissant sur l'activité physique

En bougeant davantage, vous consommez davantage d'énergie et accompagnez naturellement votre organisme à réduire son taux de glycémie. Tip privilégiez les efforts doux qui ne causent pas d'inflammation !


En agissant sur les facteurs de stress

Pour l'avoir dernièrement qualifié d'ennemi public n°1, autant dire que j'ai le stress en horreur ! Sous son effet, notre organisme produit de l'adrénaline. Cette dernière bloque l'action de l'insuline. Comme vous l'avez lu plus haut, pas assez d'insuline conduit à inonder le sang de glucose. Soumis à du stress constant, notre organisme finit par patauger dans son Sucre, avec les conséquences que vous connaissez.

Réduisez les sources de stress et augmentez celles propices à la détente : méditation, yoga, massages, balade en nature, à vous de choisir !




— 6 —

Réduire le sucre | témoignage


A l'annonce de la sortie prochaine de cet article, une lectrice m'a confié son expérience personnelle. Merci à elle ! J'ai la joie de vous partager son témoignage avec l'espoir qu'il vous inspire à votre tour :


"Nous sommes en régime sans sucre raffiné (nous n’utilisons plus que du miel, des dattes, des fruits et des sucres de dattes et de coco, tout ça en petite quantité) depuis maintenant 6 mois pour moi, mon conjoint et mes deux enfants. Nous avons augmenté les bonnes graisses. Le résultat est spectaculaire dans plusieurs domaines. Domaine physique : plus du tout de problème de constipation pour certains membres de la famille, perte de poids (reprise du poids de base), meilleure forme physique en général.

Domaine psychique (le plus impressionnant) : mon fils qui était très sensible au sucre, son comportement a totalement changé. Nous sommes plus calmes, la concentration est beaucoup plus élevée, le comportement général a été complètement modifié dans le bon sens du terme." (C.D.)



gif


 


Références

[1] "L'Aile ou la Cuisse", un film de Claude Zidi, 1976

[2] Bernheim, P., & Golay, A. (2016). J’ai envie de comprendre... Le diabète. Planète santé. p.18

[3] source inconnue.


Pour aller plus loin

🎧 Métamorphose Podcast #2 Marion Thelliez : Je me libère du sucre avec la naturo !

🎧 Métamorphose Podcast #6 Jessie Inchauspé : Faites votre Glucose Révolution

🎬 ABE-RTS Alimentation : attention aux sucres cachés

🎬 ARTE Diabète, une addition salée


Bibliographie

📖 Bernheim, P., & Golay, A. (2019). J’ai envie de comprendre... Le cholestérol. Planète santé. commander

📖 Bernheim, P., & Golay, A. (2016). J’ai envie de comprendre... Le diabète. Planète santé. commander

📖 Davaris, S., & Philippe, J. (2019). J’ai envie de comprendre… Mon alimentation et ses effets. Editions Planète santé. commander

📖 Ligue suisse contre le cancer (2019). Le cancer du pancréas. 2ème édition actualisée. commander


0 commentaire

Posts récents

Voir tout